"Nouveau millénaire, Défis libertaires"
Licence
"GNU / FDL"
attribution
pas de modification
pas d'usage commercial
Copyleft 2001 /2014

Moteur de recherche
interne avec Google
Quand l'Afrique viendra nous civiliser
entretien avec Serge latouche

Origine : http://www.lalignedhorizon.org/html/textes/sl/entretiencharliehebdo2000.htm

Paru dans Charlie hebdo-mercredi 21 juin 2000

"L'économie africaine n'est pas fondée sur une logique marchande mais sur le lien social"

Serge Latouche est professeur d'économie. Spécialiste de l'Afrique, il tente de comprendre comment un continent qui aurait dû être détruit par la guerre économique mondiale parvient malgré tout à s'en sortir. Dans son dernier livre1, il raconte une Afrique sans coups d'état, sans guerre civile, où les gens réinventent en permanence l'économie sociale. Une Afrique qui pourrait nous apprendre à nous en sortir, nous aussi, quand le marché nous aura explosé au nez.

Charlie Hebdo: Les Africains seraient-ils plus heureux qu'on ne le croit?

Serge Latouche: Si l'on se fie aux rapports de la Banque mondiale, c'est fluctuant : une année l'Afrique est au fond de la misère, l'année suivante ça décolle, après ça retombe dans la misère... C'est normal, la Banque mondiale essaye d'avoir une vision vaguement optimiste, ne serait-ce que pour montrer que ses plans d'ajustement structurels donnent des résultats. Mais, de temps en temps, il lui faut quand même se réajuster sur la réalité. Et la réalité est catastrophique, puisque les indices économiques de l'Afrique sont dérisoires. Aujourd'hui, elle représente un peu plus de 1% du PNB mondial, Afrique du Sud comprise. Autrement dit, rien. Alors, comment peut-on vivre avec rien ? C'est un paradoxe, pour un économiste.

Donc, il y a un truc ?

Oui. l'Afrique vit hors économie, essentiellement par la débrouille. Et cette débrouille fonctionne en grande partie sur une logique non marchande, du don, de la réciprocité. J'ai tenté, sur une banlieue de Dakar, de mesurer les résultats de ce système en faisant une évaluation économique « à l'occidentale » : ça multiplie le niveau de vie de trois à cinq fois. Comme on part de très bas, ce n'est pas la prospérité, mais ça explique pourquoi on voit des gens qui font la fête, des enfants souriants. Et qui ne sont pas tous faméliques...

Mais les famines, les guerres civiles, c'est une réalité.

C'est vrai, mais l'Afrique n'en a pas le monopole. Si l'on veut faire des statistiques macabres, compte tenu de la taille du continent, le nombre de massacres n'y est pas tellement supérieur à la moyenne mondiale. Ce qui est supérieur à la moyenne mondiale, c'est l'image qui est donnée de l'Afrique. Elle n'est vue que comme le lieu de la corruption, des guerres civiles, des génocides, des coups d'État militaires. Les rapports de la Banque mondiale épinglent toujours la corruption des chefs d'État africains. Mais la corruption, c'est la chose au monde la mieux partagée. On voit l'Afrique à travers une grille de lecture fortement ethnocentrique. D'ailleurs, si, au lieu de lire les économistes, on lit les anthropologues, on a une vision totalement différente.

« La famille,c'est en moyenne trois cent personnes »

Existe-t-il un " système économique " africain ?

Il y a une société africaine, dans laquelle il y a ce que nous, nous considérons comme de l'économie. Et, bien évidemment, elle est atypique, puisque la production de biens et de services est totalement insérée dans la vie sociale. Les gens ne font pas la séparation entre ce qui serait social et ce qui serait économique. Dans les banlieues africaines, où les activités salariées sont quasiment inexistantes, les gens se livrent à toutes sortes de trafics, d'échanges, de cadeaux, de contre-dons. On trouve des individus qui ont une façade officielle, qui s'intitulent par exemple menuisier-parce qu'ils ont eu une formation plus ou moins professionnelle en la matière mais qui feront tout autre chose que de la menuiserie. D'où certains malentendus lorsque des experts bien intentionnés viennent leur dire que, pour développer leur production, améliorer leur chiffre d'affaires, ils doivent rationaliser leur activité... Évidemment, ça ne marche pas, puisqu'en fait ces menuisiers n'en sont pas vraiment. Et c'est un peu la même chose pour tout.

Notre logique économique est donc à côté de la plaque?

Complètement. On a implanté en Afrique des entreprises modernes : la plupart ont fait faillite, faute de clients. Comme Bata, à Dakar, par exemple. Ça ne veut pas dire que les Sénégalais ne portent pas de chaussures, mais il y a des centaines de petits artisans qui, avec des pneus de récupération, font des chaussures faut à fait fonctionnelles à des prix défiant toute concurrence. De la même façon, les transports publics, quand ils fonctionnaient, fonctionnaient à perte. Alors, bien évidemment, la Banque mondiale a dit : "ce n'est pas rentable, il faut les privatiser". Et comme ça n'intéresse personne d'acheter une ligne de bus, il n'y a plus de transports publics. Mais il y a des camions bringuebalants, peinturlurés, dans lesquels, pour quelques centimes, on peut faire 10 ou 15 km. La logique économique occidentale a échoué, mais les besoins fondamentaux de la population sont assurés par l'économie de la débrouille. Et cette économie peut fonctionner là où la nôtre ne fonctionne pas, précisément parce qu'elle repose sur des réseaux sociaux Ça se passe en quelque sorte en famille, dans une société où la famille, c'est en moyenne trois cents personnes.

Mais les Africains n'ont-ils pas envie d'avoir des grosses bagnoles, des magnétoscopes, des portables ?

Bien sûr que si, ils en ont envie. On est malgré tout dans le village mondial, avec des images qui circulent, la publicité, et les désirs qui vont avec. Et même si l'Afrique ne peut plus matériellement représenter un marché important pour le reste du monde, il n'empêche que les multinationales ne dédaignent pas ce marché, si minime soit-il. C'est ainsi que depuis quelques années, alors qu'on a pris des mesures draconiennes, en particulier aux États-Unis, contre les trusts de fabricants de cigarettes, ces mêmes trusts ont multilié par 10 leurs ventes en Afrique . Et évidemment, aucune loi pour défendre le consommateur. Les sollicitations pour les produits pour lesquels on peut encore trouver un marché - cigarettes, alcool et, pour une petite clientèle, les voitures, les télés - sont énormes. Mais les gens qui n'en ont pas n'en souffrent pas. En tout cas, ils en souffrent beaucoup moins, me semble-t-il, que dans d'autres régions du monde.

" L'homme n'est pas un individu isolé face à l'avarice de la nature"

Dans nos banlieues, par exemple ?

Oui. Ou dans les banlieues des villes latino-américaines, où la solitude est beaucoup plus forte, où la perte du sens de la collectivité est plus grande et où, par conséquent, la nécessité de produits de consommation se fait bien plus sentir. En Afrique, on n'est jamais seul. Chaque fois que je vais dans une maison africaine, je vois toujours vingt ou trente personnes agglutinées devant un poste de télé. Et même si chaque Africain avait son téléviseur, ce qui est peu pensable, ils continueraient à se mettre à vingt ou trente autour. Parce que, regarder la télé, ce n'est pas le rapport d'un individu face à une image, c'est un cérémonial collectif. De la même façon, si chaque Africain avait son automobile, on s'entasserait quand même à sept ou huit dedans.

Est-ce qu'on peut dire quand même que l'Afrique est occidentalisée ?

Oui, largement, tout en restant très africaine. Aujourd'hui, l'occidentalisation s'appelle mondialisation. Au siècle dernier, on ouvrait le marché avec des canonnières, aujourd'hui, plus besoin de canons, le Fonds monétaire international et la Banque mondiale se chargent d'ouvrir au forceps les économies réticentes. En fait, l'occidentalisation de l'Afrique, ça veut dire d'abord la plonger dans la guerre économique mondiale. Et elle n'est pas armée pour se défendre. Une des récentes décisions de l'Union européenne, comme vous le savez, a été de décréter que le chocolat est un produit dans lequel il n'y a pas de graisse de cacao. Ce qui a pour effet de plonger l'économie de la Côte d'Ivoire, ou du Ghana, dans une situation encore plus dramatique. La conséquence, c'est que certains planteurs ont décidé d'arracher leur cacao et de planter du haschich. Il y a un bel avenir pour l'Afrique dans l'économie mondiale, mais dans l'économie occulte et criminelle. D'ailleurs, certains pays, comme la Somalie, se sont déjà lancés dans cette voie, avec l'industrie de l'enlèvement, la réception de produits à haute toxicité, la drogue, etc.

Imaginons que notre système économique s'effondre. Le " modèle " africain peut-il apporter une solution ?

Oui. D'abord aux Africains, puisqu'il a fait ses preuves sur place. Il a démontré que l'Afrique était capable de survivre, même en étant économiquement détruite et inexistante. Cette expérience peut servir à d'autres sociétés qui seraient dans une situation dramatique comparable. Les sociétés africaines, malgré toutes les destructions qu'elles subissent, ont toujours tendance à se reconstituer sur le primat du social, en partant du principe quel'homme n'est pas un individu isolé face à l'avarice de la nature, à laquelle il doit arracher ses marchandises, mais que la production de nourriture, de biens, est d'abord un problème collectif. Et non le problème d'un Robinson Crusoé abandonné tout seul sur une île,comme le prêche le capitalisme. Ça ne veut pas dire que si, demain, notre système s'effondre, nous soyons capables d'appliquer la solution africaine. Car, pour le coup c'est nous qui sommes beaucoup moins armés: il nous faudrait réinventer, retrouver le lien social et, au sein de ce lien social, produire les biens et les services dont nous aurions besoin. Peut-être serions-nous obligés de faire appel à des experts africains. Ça changerait...

"Il y a une leçon à tirer de l'Afrique"

En gros, c'est : le jour où les Africains viendront nous civiliser...

En quelque sorte. J'imagine tout à fait des éleveurs massaï venant nous expliquer que la beauté des bêtes, c'est beaucoup plus important que d'en faire des usines à lait. L'Afrique, dans la logique de la globalisation, aurait dû être rayée de la carte. Malgré tout, elle survit. A partir de là, il y a une leçon à tirer. Cela ne veut pas dire que c'est un modèle de vie ou de société, il n'y a pas que des choses formidables dans la culture africaine, et la soif de pouvoir existe chez tous les humains. Simplement, dans une situation de crise, il y a peut-être, de la part de ceux que nous avons situés au plus bas dans l'échelle du mépris, quelque chose à entendre.

Propos recueillis par Gérard Biard


1- L'Autre Afrique, entre don et marché (Albin Michel).


Viking Impulse Mid II GTX M Chaussures de Randonnée Hautes Homme Noir Black 2 43 EU 43 EU 9ZsmUWGCO

SKU-44678-pmp48611
Viking Impulse Mid II GTX M, Chaussures de Randonnée Hautes Homme, Noir (Black 2), 43 EU
Viking Impulse Mid II GTX M, Chaussures de Randonnée Hautes Homme, Noir (Black 2), 43 EU
  • 15 millions d'assurés

    nous font confiance

  • Un réseau de proximité

    plus de 114 agences en France

  • En ligne ou en agence

    vous avez le choix

  • Des services

    qui font la différence

Inscrivez-vous pour recevoir nos informations et conseils.
Suivez-nous
Les sites AG2R LA MONDIALE
Qui sommes-nous ?
Nos magazines
Les autres sites du groupe
Nos métiers
Nos accords de branche
Vous êtes ?
© 2011-2018 AG2R LA MONDIALE
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à votre profil et vos centres d’intérêt. Accepter Personnaliser
Geox Chaussures OPHIRA A Geox solde Bl56YEjREP
Gestion de vos préférences cookies

Les cookies sont des fichiers textes qui sont stockés sur votre ordinateur lorsque vous consultez un site Internet, sous réserve que vous ayez donné votre accord. Ces cookies nous permettent notamment de mesurer l’audience, d'identifier les contenus consultés et services utilisés, et plus généralement les comportements sur notre site. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser nos contenus et nos publicités. Ces cookies ne sont déposés que si vous donnez votre accord. Vous pouvez vous informer sur la nature des cookies déposés, les accepter ou les refuser. Vous pouvez revenir à tout moment sur vos préférences en cliquant sur l'entrée « gestion des cookies » présente sur toutes les pages du site.

Préférence pour tous les cookies
  • Vous appliquez ce choix pour tous les cookies
    Accepter
    Interdire
Statistiques

Ces cookies nous permettent d'obtenir des statistiques de fréquentation de notre site (ex. : nombre de visites, pages les plus consultées). AG2R LA MONDIALE utilise ces données pour identifier les dysfonctionnements éventuels du site, et les améliorations à apporter.

Médias sociaux

Les médias sociaux permettent d'améliorer la convivialité du site et aident à sa promotion via les partages.

Publicités

Les cookies publicitaires permettent d’améliorer la pertinence des publicités que vous voyez, et éviter la diffusion d'annonces que vous avez déjà vues.

  • Accepter
    Interdire
Personnalisation des contenus du site

Les cookies de personnalisation nous permettent de vous proposer des contenus personnalisés en fonction de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Viking Impulse Mid II GTX M Chaussures de Randonnée Hautes Homme Noir Black 2 43 EU 43 EU 9ZsmUWGCO

SKU-44678-pmp48611
Viking Impulse Mid II GTX M, Chaussures de Randonnée Hautes Homme, Noir (Black 2), 43 EU
Viking Impulse Mid II GTX M, Chaussures de Randonnée Hautes Homme, Noir (Black 2), 43 EU

Embaleo se plie en 4 pour vous !

Panier 0 Produit Produits 0,00

Aucun produit

Livraison gratuite ! Livraison
0,00 € Total

Les prix sont HT

Commander Imprimer le devis

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits (HT) 0,00 €
Frais de port(HT) Livraison gratuite !
Total (HT) 0,00 €
Continuer mes achats Commander
x

CONTACTEZ-NOUS

Votre message a bien été envoyé à notre équipe.

CONTACTEZ-NOUS

Votre message a bien été envoyé à notre équipe.

CONTACTEZ-NOUS

Vous devez être connecté pour envoyer une demande au sujet d'une commande.

CONTACTEZ-NOUS

Votre message a bien été envoyé à notre équipe.

Frais de port offerts à partir de 50 euros HT

[ masquer ]
< Ainsi parlait Zarathoustra ‎ | Première partie
La bibliothèque libre.
Friedrich Nietzsche
Un livre pour tous et pour personne
Traduction par Chaussures New Balance Fresh Foam Lazr blanches Sportives 27lfiwJF
. Société du Mercure de France , 1903 [sixième édition ( Œuvres complètes de Frédéric Nietzsche , vol. 9 , 40 - 45 ).
Des chaires de la vertu
Hommes Adidas Zx Flux Tissé Croyal Baskets M29094 1L1dN
book Un livre pour tous et pour personne Friedrich Nietzsche Henri Albert Société du Mercure de France 1903 [sixième édition Paris V Œuvres complètes de Frédéric Nietzsche , vol. 9 Nietzsche - Ainsi parlait Zarathoustra (trad. Albert, 1903).djvu Nietzsche - Ainsi parlait Zarathoustra (trad. Albert, 1903).djvu/3 40-45
DES HALLUCINÉS DE L’ARRIÈRE-MONDE

Un jour Zarathoustra jeta son illusion par delà les hommes, pareil à tous les hallucinés de l’arrière-monde. L’œuvre d’un dieu souffrant et tourmenté, tel lui parut alors le monde.

Le monde me parut être le rêve et l’invention d’un dieu; semblable à des vapeurs coloriées devant les yeux d’un divin mécontent.

Bien et mal, et joie et peine, et moi et toi, — c’étaient là pour moi des vapeurs coloriées devant les yeux d’un créateur. Le créateur voulait détourner les yeux de lui-même, — alors, il créa le monde.

C’est pour celui qui souffre une joie enivrante de détourner les yeux de sa souffrance et de s’oublier. Joie enivrante et oubli de soi, ainsi me parut un jour le monde.

Ce monde éternellement imparfait, image, et image imparfaite, d’une éternelle contradiction — une joie enivrante pour son créateur imparfait: tel me parut un jour le monde.

Ainsi moi aussi, je jetai mon illusion par delà les hommes, pareil à tous les hallucinés de l’arrière-monde. Par delà les hommes, en vérité?

Hélas, mes frères, ce dieu que j’ai créé était œuvre faite de main humaine et folie humaine, comme sont tous les dieux.

[ masquer ]
La bibliothèque libre.
Revue des Deux Mondes tome 125, 1894
La psychologie de la prestidigitation

Chacun de nous a éprouvé, qu’il le sache ou non, un grand nombre d’illusions des sens: nos sens ne nous disent pas toujours la vérité; notre œil nous trompe, notre oreille nous trompe, notre main elle-même, que nous étendons d’ordinaire pour contrôler le témoignage des autres sens, peut nous tromper; ou plutôt, pour parler avec plus d’exactitude, ce ne sont pas nos sens qui nous trompent, c’est notre esprit. Nos sens ne nous font connaître qu’une chose, des sensations; notre œil ne nous donne que des taches de lumière et de couleur; notre main, que des sensations de contact et de mouvement; et notre esprit se charge d’interpréter ces sensations, d’en tirer des conclusions, et de construire avec elles des objets extérieurs doués de propriétés innombrables. Quand nous disons: «Voici une table, une chaise, un chien, une maison…» nous n’indiquons pas uniquement ce que notre œil a perçu, nous faisons un raisonnement. Quand ce raisonnement rapide et automatique porte à faux, nous avons une illusion des sens.

La prestidigitation est un art qui s’est proposé un but singulier: celui de rechercher et de développer toutes les influences qui peuvent nous induire en erreur et nous tromper sur ce que nous voyons. Quand une personne assiste à une séance de prestidigitation, sans comprendre les moyens employés, elle est sollicitée par certains gestes et certaines paroles, elle croit avoir vu poser en un endroit un objet qui réellement a été posé ailleurs, elle voit ce qui n’existe pas et ne voit pas ce qui existe. On comprend de quel intérêt est pour le psychologue l’étude des procédés employés pour produire l’illusion, puisque cette étude nous renseigne sur la marche ordinaire de notre pensée pendant que nous percevons les objets extérieurs, et nous découvre les points faibles de notre connaissance.

Avant d’entrer dans le détail de nos analyses, il est bon de s’orienter un peu, en essayant de fixer par quelques considérations générales la nature des erreurs produites par l’art du prestidigitateur [1] .

M. James Sully, l’éminent psychologue anglais, a fait, à propos des illusions des sens, une distinction qui présente une réelle valeur philosophique. On doit, pense-t-il, diviser les illusions des sens en deux catégories: les illusions actives et les illusions passives. Les illusions passives sont générales: ce sont celles qui sont éprouvées dans les mêmes conditions par tous les individus; elles, sont inhérentes à notre organisation psychique, et nul n’y échappe: c’est une loi que nous voyons les objets droits, bien que leur image soit renversée sur la rétine; c’est une loi que le bâton plongé dans l’eau nous paraît brisé. De ces erreurs communes à tous il faut distinguer celles que M. James Sully appelle actives, indiquant par là qu’elles sont l’œuvre de l’activité spontanée de notre esprit; ces dernières restent individuelles, à moins qu’elles ne prennent la forme épidémique; elles résultent de notre tempérament, de notre disposition d’esprit et de nos croyances. Ainsi, c’est par une illusion active que, lorsque nous attendons une personne sur la route, nous croyons la reconnaître dans le passant éloigné qui s’approche: c’est par la même illusion que le croyant voit le miracle qu’il appelle de toutes ses forces. Sans aller jusqu’à dire que tout ce qui appartient à l’illusion active présente une certaine gravité, il ne faut cependant pas oublier que ce sont les illusions de ce genre, et non les autres, qui sont proches parentes des hallucinations de la folie.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cartouche pour arme de poing; 1 balle, 2 douille ou , 3 charge propulsive, 4 culot , 5 amorce
Exemple de transportable avec son canon (russe)

Une munition est un ensemble destiné à charger une à feu. Elle est constituée au minimum d'une charge propulsive et d'un (ou plusieurs) projectile (s) (grenaille, balle, obus).

À partir du XX e siècle, la munition peut être auto-propulsée (ex.: roquette , missile ) et éventuellement guidée à distance, ou capable de s'orienter vers une source chaude ou autre.

Le projectile peut être lui-même creux et empli d'un explosif équipé d'un dispositif pyrotechnique de mise à feu (détonateur réagissant à l'impact, ou retardé), projetant des éclats, des balles (plombs ronds des obus shrapnel) et plus récemment des sous-munitions . Dans le cas d'armes chimiques ou biologiques, le projectile a pu être également empli d' agents toxiques chimiques ou pathogènes , se transformant en gaz toxique ou contaminant lors de l'explosion à l'impact.

Pour des raisons de dangerosité et de sécurité, les munitions militaires sont stockées dans des lieux-dits « dépôt de munition »(arsenal) .

Sommaire

La munition (ou monition , amunition , amonition … en ancien français) est originellement la chose dont on se munit (du latin munitionem , de munire qui signifie «munir» ).

Au XVI e siècle, le Livre de canonerie (REINAUD et FAVÉ, p. 142 ) explique «la façon de faire la munition et composition de feu grégeois»

Selon le Dictionnaire de l'Académie française ( 4 e édition de 1762, p. 187 ), on entendait au XVIII e siècle par «munition» «la Provision des choses nécessaires dans une armée ou dans une place de guerre» . (Ex: munitions de bouche; munitions de gueule, des provisions pour faire bonne chère )

Munitions de guerre . «La place étoit pourvue de munitions de guerre de bouche. On manquait de munitions, de toutes sortes de munitions» . En ce sens le mot ne s'emploie qu'au pluriel.

Le Pain de munition est «Le pain que l'on distribue chaque jour aux soldats dans l'armée ou dans une place de guerre. Les soldats eurent ordre de prendre du pain de munition pour trois jours» (ex: MONT., I, 261: Des gelées si aspres que le vin de la munition se coupoit à coups de hache» ... AMYOT, C. d'Utiq. 77: «Ce livret contenait l'estat de la munition dont il avoit fait faire provision pour la guerre, de bledz, d'armes» ... M. DU BELLAY, 518: «Il avoit fait faire une munition de pain pour dix jours» )

  • 15 millions d'assurés

    nous font confiance

  • Un réseau de proximité

    plus de 114 agences en France

  • En ligne ou en agence

    vous avez le choix

  • Des services

    qui font la différence

Inscrivez-vous pour recevoir nos informations et conseils.
Suivez-nous
Les sites AG2R LA MONDIALE
Qui sommes-nous ?
Nos magazines
Les autres sites du groupe
Nos métiers
Nos accords de branche
Vous êtes ?
© 2011-2018 AG2R LA MONDIALE
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à vous proposer des contenus et des services adaptés à votre profil et vos centres d’intérêt. Accepter Personnaliser
fermer
Gestion de vos préférences cookies

Les cookies sont des fichiers textes qui sont stockés sur votre ordinateur lorsque vous consultez un site Internet, sous réserve que vous ayez donné votre accord. Ces cookies nous permettent notamment de mesurer l’audience, d'identifier les contenus consultés et services utilisés, et plus généralement les comportements sur notre site. Ces informations sont utiles pour mieux personnaliser nos contenus et nos publicités. Ces cookies ne sont déposés que si vous donnez votre accord. Vous pouvez vous informer sur la nature des cookies déposés, les accepter ou les refuser. Vous pouvez revenir à tout moment sur vos préférences en cliquant sur l'entrée « gestion des cookies » présente sur toutes les pages du site.

Préférence pour tous les cookies
  • Vous appliquez ce choix pour tous les cookies
    Accepter
    Interdire
Statistiques

Ces cookies nous permettent d'obtenir des statistiques de fréquentation de notre site (ex. : nombre de visites, pages les plus consultées). AG2R LA MONDIALE utilise ces données pour identifier les dysfonctionnements éventuels du site, et les améliorations à apporter.

Médias sociaux

Les médias sociaux permettent d'améliorer la convivialité du site et aident à sa promotion via les partages.

Publicités

Les cookies publicitaires permettent d’améliorer la pertinence des publicités que vous voyez, et éviter la diffusion d'annonces que vous avez déjà vues.

  • Accepter
    Interdire
Personnalisation des contenus du site

Les cookies de personnalisation nous permettent de vous proposer des contenus personnalisés en fonction de votre profil et de vos centres d'intérêt.